jeudi 1 décembre 2016

Calendrier de l'avent 2016


Cette année, je me suis décidée à changer mes bonnes vieilles habitudes (comprendre que j'achetais tous les ans le calendrier Kinder, un sacré rituel) pour un calendrier un peu moins "culpabilisant" et ultra classe. Là vous vous dites "de quoi elle me parle" ! Et bien, cette année, au lieu de m'empiffrer d'un chocolat tous les jours, je vais découvrir un nouveau thé ou une nouvelle tisane/infusion ! Carrément sympa, n'est ce pas ?! J'avoue, on m'a un peu soufflé l'idée ...

C'est Dammann Frères qui propose cette version du calendrier de l'avent. Au dos du calendrier, on retrouve les goûts proposés. Petit aperçu  :
  • Pecan Pie : thé noir, arômes (noisette, noix de pécan, amande, pistache, miel), pétales de fleur.
  • Flocons d'épices : thé noir, écorces d'orange, arôme pain d'épices, pétales de fleur
  • Noël de Provence : thé noir, arômes (figue, fraise, miel crémeux), pétales de fleur.


Je suis assez curieuse de goûter tout ça jusqu'au 24, le "Pecan Pie" de ce 1er Décembre est déjà très prometteur.

Pour ma part, je l'ai acheté sur Angers, dans un magasin de thés du centre ville, pour 19 €. Mais je l'ai également vu sur Nantes, toujours dans un magasin de thés (rue de la Fosse), pour une vingtaine d'euros.



En attendant Noël ...



Merci Marion pour l'idée

dimanche 24 juillet 2016

Moelleux chocolat - à la courgette !

La recette des mini-moelleux chocolat - à la courgette -  est en ligne ! Ces mini gâteaux sont tellement fondants et aériens qu'on n'en fait littéralement qu’une seule bouchée ! Mais la recette est bien évidemment réalisable sur un format classique (moule à cake ou à manqué).
J’en profite pour glisser un petit clin d’œil à ma copine Anne-So (et notre rééquilibrage WW) sans qui je n’aurai surement pas eu l’occasion de goûter ce gâteau en début d’année. Le gros intérêt de cette recette : elle n’a pas de beurre… mais on ne s’en rend absolument pas compte ! Si, si, je vous assure, mon papa qui a goûté les mini-moelleux n’y a vu que du feu alors que c’est un grand aficionado du beurre. Faites le test et ne dites pas à vos invités  qu’il y a de la courgette car les plus réticents, inconsciemment, auront l’impression de retrouver le goût alors que j’ai fais le test plusieurs fois sans révéler qu’il y avait de la courgette, et personne n’a trouvé. On m’a même dit « houla, ça doit être riche ça ! ». Ça n’est bien évidemment pas totalement light, on y met du sucre et du chocolat mais on pourrait tout aussi bien rendre la recette un peu plus light en remplaçant le sucre par un substitut.
C’est parti !


Temps de préparation : 10-15 mn  
Temps de cuisson : 15-20 mn 


Ingrédients (pour une vingtaine de mini-moelleux)
  • 3 œufs
  • 90g de sucre en poudre
  • 200 g de chocolat noir
  • 1 petite courgette (environ 200 g épluchés)
  • 70 g de farine (j’aime même testé avec 50 g de farine classique + 20g de sarrazin, le mélange sarrazin/chocolat fonctionne à merveille)
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel

- Préchauffez le four à 180°C.

- Faites fondre le chocolat au micro-ondes en faisant attention qu’il ne cuise pas.

- A part, fouettez les œufs et le sucre pour rendre le mélange mousseux.

- Lavez, épluchez la courgette, puis râpez-la finement. Ajoutez-la au mélande œufs/sucre.

- Ajoutez  le chocolat fondu dans le mélange, puis ajoutez la farine, la levure et la pincée de sel.

- Versez dans des petits moules type moules à muffins.

- Enfournez pour 15-20 minutes.

J'ai saupoudré les miens de sucre glace. N’hésitez pas à partager et à me faire un retour si vous avez testé. 




Recette repéré sur le joli site Il était une fois la pâtisserie  
Merci à mes testeurs : la family team et Jess

dimanche 21 février 2016

Mini - Cannelés

Même si nous sommes (déjà) en Février, il est encore temps de vous souhaiter une belle année 2016, bande de gourmands ! Vous trouverez probablement que je suis très en retard, et bien oui, on ne peut pas le nier, mais le temps passe si vite, je n'ai rien vu passer en Janvier que nous voilà déjà arrivés fin Février ! 

Il était temps que je partage avec vous une petite recette, ça fait une éternité ! J'ai plein de projets en tête pour faire évoluer le blog dans les prochaines semaines... mois... années ... bref, tout ça prend du temps et j'ai l'impression que mes journées ne sont jamais assez longues ... Moi qui tergiverse (!) peu dans la vie de tous les jours, là je pense beaucoup mais je n'arrive pas réellement à prendre de décisions, à suivre ...

Revenons à nos moutons, ou plutôt à nos cannelés ! Je suis dans ma phase où je mangerai des cannelés tous les jours si je m'écoutais mais bon, les bonnes résolutions du début d'année m'amènent à faire un peu attention à mon alimentation (ça, je vous en parlerai dans un prochain post surement ...) et donc je ne m'autorise que quelques cannelés par ci par là. La recette est ultra simple mais, et le "mais" est très important, il faut an-ti-ci-per lorsque l'on veut faire des cannelés car temps de repos OBLIGE ! Sur les bons conseils de ma cops Pauline (si tu passes pas là, merci du tuyau !! NDLR : on fait grave confiance à Paulette ici car elle a bossé dans un resto bordelais), je fais ma pâte à cannelés la veille au soir et hop, dans une bouteille au frigo toute la nuit à reposer. Le lendemain la pâte est juste parfaite à cuire. Je ne me prends pas trop la tête sur la cuisson car mon four a quelques années à son actif et j'ai du mal à le faire descendre en température une fois qu'il est bien chaud. Dans l'idéal, tester la recette une première fois en suivant les indications données mais adapter tout ça à votre four car la cuisson diffère lorsque je les réalise chez moi ou chez quelqu'un d'autre.


Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : entre 50 min et 1h10



Ingrédients (pour 35 mini cannelés - moules en silicone) : 

  • 50 cl de lait (j'ai testé avec du lait écrémé et ça fonctionne très bien - les puristes crieront au scandale mais je les trouve très bons personnellement avec du lait écrémé)
  • 2 œufs entiers
  • 2 jaunes d'oeufs  
  • 100 g de farine
  • 250 g de sucre en poudre (moitié sucre blanc / sucre blond)
  • 50 g de beurre (je cuisine tout au beurre salé perso  - "vive les bretons", je n'ai jamais de beurre doux dans mon frigo. Si vous utilisez du beurre doux, pensez à la pincée de sel)
  • 1/2 gousse de vanille
  • 1 bonne cuillère à soupe de rhum

- C'est parti ! Faire bouillir le beurre avec le lait et la gousse de vanille préalablement fendue/ égrainée.

- A part, mélanger la farine et le sucre dans un saladier puis ajouter les œufs. Verser ensuite le lait bouillant et mélanger afin d'obtenir une pâte ayant la consistance d'une pâte à crêpes. 

- Ajouter le rhum et mettre dans un récipient (une bouteille de lait vide par exemple fera l'affaire) et placer le tout au réfrigérateur toute la nuit.

- Le lendemain, préchauffer le four à 220°C.  Verser la pâte dans les moules en silicone puis enfourner à 220°C pendant 10 minutes (dans mon four qui a tendance à cramer mes cannelés si je ne fais pas attention, je mets la plaque au dernier rail en bas du four), puis baisser la température à 180°C et continuer la cuisson pendant au moins 40 min.  Surveiller les cannelés : ils doivent obtenir une croûte brune - caramélisée - tout en restant moelleux à l’intérieur.

Attendre qu'ils refroidissent pour démouler.

Et bon appétit bien sûr !



dimanche 20 septembre 2015

Muscadétours 2.0.1.5 c'est maintenant !

Du 02 au 04 Octobre 2015

Qu'est-ce que les Muscadétours ?! Pour faire bref, c'est un événement culturel, qui se déroule sur 3 jours - du vendredi au dimanche - et qui permet de mettre en avant les vins de notre joli vignoble nantais ainsi que la gastronomie de la région. Dans une ambiance plus que conviviale, vous pourrez déguster les vins de notre terroir et notamment notre muscadet qui est mis à l'honneur (mais pas que, qu'on se le dise ...). 

Je n'ai, pour ma part, eu l'opportunité de tester "que" la fameuse journée du dimanche nommée Les Agapes, je suis clairement sous le charme ! On peut y déguster des accords mets et plats, orchestrés par de grands restaurateurs et vignerons de la région, toujours dans un cadre merveilleux (le site de la Garenne Lemot à Clisson en 2013, au Château de Briacé en 2014 et cette année au Château du Cleray à Vallet). 


Les billets sont à retirer à l'avance auprès des revendeurs (toutes les infos sur le site des Muscadétours). Le jour J, on vous donne un bracelet à l'entrée que vous gardez pendant toute la journée. Dessus, des coupons prédécoupés, à détacher à chaque stand pour retirer la mise en bouche, l'entrée froide, chaude, le plat ... jusqu'au dessert. Une petite planchette en bois/plateau et un verre vous sont également remis à l'entrée pour vous permettre de vaquer d'un endroit à l'autre selon votre rythme. Vous pouvez mangez debout sur de petites tables hautes colorées ou sur de grandes tables type banquet qui sont mises à disposition sous d'immenses tentes, la tente centrale où l'on retire d'ailleurs les plats est impressionnante ! Ambiance sympathique assurée ! Attention toutefois aux gros mangeurs : les quantités ne sont pas copieuses, il vaut mieux le savoir, mais la qualité est bel et bien là. Bien évidemment, on vous propose un accord vin à chaque plat.



Un excellent moment à partager en famille et/ou entre amis. Il doit rester quelques places encore disponibles pour l'édition 2015 mais faire vite... Compter 29 €/personne. 

Le reste du festival a l'air tout aussi réjouissant, je vous laisse jeter un coup d’œil sur le site ludique des Muscadétours.


vendredi 8 mai 2015

Le Brunch Equitable et Local Nantais

Mise à jour le 19.07.2015 : Brunch reporté au samedi 26 Septembre 2015, de 12h à 19h
Mise à jour 13.05.2015 : Brunch reporté à une date inconnue, cause mauvaise météo annoncée. 

 A vos agendas amis Nantais ! Dans le cadre de la quinzaine du commerce équitable, rendez-vous le jeudi 14 Mai 2015, jour de l'Ascension, pour un brunch du côté des Nefs. 

On pourra y déguster comme l'année passée des produits issus du commerce équitable et de l'agriculture local dans une ambiance décontract'. 

De grandes tablées conviviales, des grillades (oui, oui !!!!), de la musique, des animations théâtrales ... Bref, tout y est pour passer un bon moment. On espère une seule chose : qu'il fera aussi beau qu'à l'édition 2014 !

Et la participation est libre pour coller au mieux à l'initiative !

Rdv là-bas pour les plus motivés, je serai de la partie !


© NAPCE

Suivez l’événement sur Facebook: Le Brunch Equitable et Local Nantes 


Pratique :
Jeudi 14 Mai 2015
A partir de 12h
Parvis des Nefs 
Ile de Nantes

vendredi 1 mai 2015

Mes émissions culinaires préférées

Mes chers petits gastronomes, après plusieurs mois d'absence suite à des problèmes informatiques, je peux EN-FIN ré accéder à mon blog (sans un plantage complet de mon navigateur) et vous retrouver, j'en suis ravie !

Sans plus de long discours, je voulais vous faire un post depuis longtemps sur mes émissions culinaires préférées. J'ai délaissé les Top Chef et Master Chef depuis un moment car les réalisations m'agacent (au moins 4 pubs, on nous rabâche sans cesse la même chose, genre je suis une abrutie...) même s'il y a pourtant de beaux talents à suivre. Je ne dis pas que je ne regarde pas de temps en temps mais souvent je zappe sans vraiment m'attarder. Vraiment dommage... Je ne suis pas une grosse consommatrice de télé à la base, il faut  avouer qu'il y a de bonnes grosses bouses à regarder ces temps-ci, donc quand on tombe sur une belle émission, il faut en parler ! D'où l'objet de ce post. 

Traditions et Saveurs, c'est un documentaire britannique (Planet Food en vo), diffusé cette saison sur France5 le samedi en deuxième partie de soirée (après Échappées Belles que j'affectionne particulièrement également) et qui propose de découvrir à chaque épisode un pays par le biais de ses spécialités culinaires. L'émission ressemble je trouve à Cuisines des terroirs diffusé le weekend sur Arte mais en plus moderne. L'épisode de la semaine passée sur la cuisine libanaise était super. Et j'ai eu la chance de tester quelques jours plus tard un très bon resto libanais à Nantes dont j'espère pouvoir vous parler très prochainement ... 

Traditions et Saveurs - Liban   

Les escapades de Petitrenaud, diffusé le dimanche à 12h, toujours sur France 5, sympathique émission franchouillarde qui doit beaucoup à son présentateur Jean-Luc Petitrenaud. On reste en France cette fois-ci, on y découvrir de jolies régions et on partage de beaux moments de convivialité où la gastronomie est le maître mot. Parfait pour le dimanche !


On m'a parlé de Cuisine sauvage également sur France 5 (décidément, ils sont très forts) mais je ne connais pas, auriez-vous suivi cette émission ?

Les Carnets de Julie, sur France 3, présenté par Julie Andrieu. C'est la version féminine et "fraîche" des Escapades de Petitrenaud. Tout aussi sympa. Diffusé le samedi après-midi vers 17h.

Enfin, Mlle P...à Paris m'a fait découvrir récemment l'émission de Paris Première Très très bon, magazine hebdo s'amusant à tester un resto du moment et à le noter de "pas bon" à "très très bon", mais aussi à nous donner de bonnes adresses parisiennes, bref c'est vraiment sympa à regarder même si on n'est pas parisien ^^


Toutes ces émissions peuvent être visionnées en replay.
Auriez-vous de votre côté de jolies émissions à me faire découvrir ? Je suis preneuse. 




vendredi 21 novembre 2014

La Foire à la Pie

Vous ne savez pas quoi faire samedi 22 Novembre ?! Vous avez envie de respirer l'air de la campagne ligérienne et de humer l'odeur des vaches autour d'un bon verre de vin chaud ?!
 
Rendez-vous au petit village de Launay à Rouans (35 min de Nantes) où se tiendra la foire à la pie édition 2014 ! Une pittoresque foire agricole où l'on peut acheter les produits du terroir, s'équiper en matos agricole, déguster un vin chaud servis par de vrais-faux moines et religieuses (incroyable !)  ou encore déambuler à côté des chevaux de trait, ânes & co ...

L'Histoire raconte que les moines de l'abbaye de Buzay et les fermiers des alentours venaient y vendre leurs vaches et autres bestiaux avant les grands froids. Pour conserver cette tradition, tous les ans, le jour de la St Clément (le 23 novembre habituellement mais cette année ça tombe un dimanche), on remet le couvert. Le nom de "foire à la pie"  viendrait de la ressemblance entre la pie et l'habit des moines de l'abbaye. En sautant par dessus le gué pour aller vendre leurs bestiaux, habillés de leur robe blanche et noire, ils ressemblaient à l'oiseau !

C'est un peu une tradition dans la famille, on y passe toujours un bon moment. On change d'air et ça fait du bien ! Authenticité et charme campagnard garantie !


Foire à la pie - de 8h à 13h
Village de Launay
44640 Rouans



mercredi 10 septembre 2014

On like la nouvelle page facebook d'Une Fleur en cuisine ....


Pour fêter les 2 ans du blog  - "OH - MY - GOD ! " , le temps passe vraiment trop vite ! -  je vous invite à liker la page facebook d'Une Fleur en cuisine et à partager vos émotions culinaires et  vos photos avec nous en direct ! Elle est pas belle la vie ?

Facebook Une Fleur en cuisine

vendredi 5 septembre 2014

La cabine photo Harcourt à NANTES !

© Harcourt
Tout le monde n'a malheureusement pas les moyens de se faire tirer le portrait par le célèbre (et talentueux) studio parisien Harcourt. Même si pour les stars c'est "presque" un passage obligé, nous, pauvres petits provinciaux que nous sommes, devions nous contenter, à distance, de baver sur les célèbres portraits en noir et blanc de Brel, Dujardin, Casta ... 

© Harcourt
C'est donc avec excitation que j'ai appris en 2011 que le studio Harcourt lançait une cabine photo (appelons un chat un chat, c'est un photomaton) capable de recréer le même effet que celui des photos originales : une photo en noir et blanc mais avec un effet "halo de lumière" qui encadre le visage et qui - miraculeusement - arrive à sublimer le sujet !

En bref, c'est un peu le Low Cost de la photographie ! Pour 10 €, vous pouvez obtenir une jolie photo 10x15 ou 4 photos d’identité classiques. On oublie tout de suite le "Harcourt" de noté en bas, non ici c'est juste le "H" (NDLR : ça coûte trop cher de noter toutes les lettres)

La cabine photo est arrivée fin 2013 à Nantes, aux Galeries Lafayette. C'est là que je l'avais testé. Je croyais qu'elle devait partir dans une autre ville après les Fêtes mais je suis repassée cette semaine et elle était encore là, au rdc à côté de l'espace bijouterie. D'où l'idée de faire ce post aujourd'hui. 


Cabine Harcourt - Nantes 2014 - © cuisinedefleur
Soyons honnêtes, le résultat est plutôt très sympa MAIS (bah oui, il y a toujours un "mais") il faut être plutôt photogénique. Car exit le photographe qui vous dit quelle pose prendre, là vous êtes tout seul face à cette machine - grand moment de solitude personnellement ... Et pour 10 €, c'est mieux de pas se louper. Mon conseil : prendre son courage à deux mains, se positionner un peu de côté, sourire (ou pas), et PAF, la photo est prise. Ne pas trop réfléchir surtout !

Pas de regret, j'ai quand même ma photo Harcourt (low cost) ! Et je l'aime bien ! 


jeudi 29 mai 2014

Une cafetière à piston BODUM fun !!!

Que fait une nantaise quand elle monte à Paris ? Elle fait les magasins par Toutatis !!!

C'est donc accompagné de la dream team du jour que je suis entrée pour la première fois dans un magasin Bodum (bah oui, à Nantes, on connait bien évidemment la marque mais on n'a pas de magasin en-tiè-re-ment dédié avec toute la gamme de produits... le pied !)
Ce fut l'opportunité pour moi de découvrir que Bodum fêtait ses 70 ans cette année et par la même occasion de craquer sur leurs objets cultes revisités pour cet anniversaire, à prix tout doux ...

Quelques couleurs pop pour donner un coup de jeune à leur célèbre cafetière à piston, à leur bouilloire ou encore à leurs théières et le tour est joué ! Exit le noir traditionnel, bonjour le flashy pour rafraichir son intérieur !
Pour vous donner un ordre d'idée, la cafetière à piston est habituellement à 39.90 €, vous la trouverez à 14,90 € en édition limitée, même contenance 8 tasses.
Les produits sont vendus également dans les magasins dépositaires de la marque alors pourquoi se priver ?! Moi je n'ai pas résisté ...

L'édition limité a été repéré :
A Paris, au  magasin Bodum - 38 Avenue de l'Opéra, 2ème arrondissement.
A Nantes : 
- chez Gautier-Debotté rue de la Fosse (brulerie juste à côté de la chocolaterie)
- à la Brulerie  rue de la Marne
- aux Galeries Lafayette rue de la Marne également

Merci à la dream team Vanessa & Patricia.

mardi 11 mars 2014

Et si on jouait ensemble ?!

Plus on est de fous, plus on rit !!!! Et plus on est de fous, plus on mange !

C'est donc avec plaisir que je partage avec vous aujourd'hui la bonne initiative de Bernard de "La cuisine de Bernard" pour gagner 2 robots KitchenAid et/ou quelques exemplaires de son livre à paraitre "Les desserts de Bernard".


http://www.lacuisinedebernard.com/2014/03/double-jeu-lecteurs-blogueursses-en.html


On connait tous le robot KitchenAid pour son joli look rétro, sa large palette de couleurs, sans parler de ses capacités souvent appréciées. Je vous laisse seuls juges de la fabuleuse brioche que nous a préparé mon amie Caro ce weekend avec son KitchenAid couleur argent (wouah!) ...


Quant au livre "Les desserts de Bernard", je ne peux donner d'avis critique sans l'avoir feuilleté même si la jolie couverture promet déjà beaucoup. On espère que les livres seront dédicacés ...

Je vous laisse à ce concours et j'ose espérer que vous êtes comme moi, à imaginer déjà ce KitchenAid dans votre cuisine !! Heureusement, nous avons le droit de rêver !!

Il serait parfait dans ma cuisine des années 60 !!

dimanche 9 février 2014

Mousse au chocolat


La mousse au chocolat, c'est facile, rapide, sans cuisson ... et super bon ! Recette à faire en moins de 10 min top chrono !
L'astuce réside dans le choix d'un bon chocolat (personnellement, je choisis un chocolat noir avec des éclats de fèves de cacao car j'aime le côté "craquant" que ça donne à la mousse, mais tout est affaire de goût !)

Ingrédients ( pour 4 personnes ou 6/8 petites verrines):

  • 100g de chocolat noir
  • 3 œufs
  • 1 cuillère à soupe de sucre (vanillé si possible)
  • une cuillère à café de Grand Marnier
 
- Faire ramollir le chocolat soit au bain marie soit au micro-ondes (si vous maitrisez, attention le chocolat ne doit pas cuire).
- A côté, séparer vos blancs des jaunes et monter les blancs en neige assez fermes.
- Mélanger les jaunes et le sucre avec le chocolat + une cuillère à café de Grand Marnier pour parfumer la future mousse.
- Ajouter les blancs au mélange petit à petit à l'aide d'une maryse.C'est vrai qu'il ne faut pas "casser" les blancs, l'idée est d'y aller délicatement mais ne vous prenez pas trop la tête quand même, si vous avez bien monté vos blancs, vous pouvez mélanger sans trop de chichis.
- Dresser dans des verrines avec des copeaux de chocolat blanc OU dans des ramequins si vous souhaitez des portions plus avantageuses.
- Conserver au frais minimum 2h. 


MIAM !!

dimanche 19 janvier 2014

J'ai testé "My Resto", le nouveau resto de la rue Jean-Jacques ...

Amis nantais, vous n'êtes pas sans savoir que notre jolie ville est en plein travaux et cela depuis plusieurs mois ! On ne peut pas se déplacer sans croiser un gentil ouvrier et son non moins charmant marteau piqueur au coin du Square Fleuriot, un tractopelle rue du Maréchal de Lattre de Tassigny ou encore une horde d'ouvriers aux abords du château et du square Mercœur ! Bref, tout ça pour rendre notre centre ville piétonnier ! Je ne suis pas fan de tous les projets mais je dois quand même avouer que les travaux (enfin terminés!) rue Jean-Jacques Rousseau et surtout Place Graslin ont complètement redessiné l'espace. C'est pas mal du tout, pour une fois ! Encore heureux, ça nous a coûté la somme de 5, 8 € millions si je ne m'abuse...
Et forcément, qui dit nouvelle rue piétonne dit nouveaux commerces ! Je n'ai bien évidemment pas encore testé tous les nouveaux endroits de la rue Jean-Jacques Rousseau, il y a les incontournables, ceux qui sont restés ouverts même pendant les travaux (qui veut boire une piña colada au bar cubain "Le Bagadou" ?) et ceux qui ont fermé : "Le Bistrot de l'écrivain", la pizzeria "La Nouvelle Caprese" ... Quant aux nouveaux arrivants, j'essayerai de faire un post dès que j'aurai l'opportunité de les tester.

  
Superbes lustres et jolies chaises

1er choix : "My Resto", tout en haut de la rue, a remplacé le "Bistrot de l’écrivain". Plutôt original comme concept car vous n'avez pas UN établissement mais bien DEUX espaces de chaque côté de la rue. Le premier, "My Resto", qui est bien évidemment l'endroit où se restaurer, et le second, juste en face, "My Bar" pour commencer ou finir la soirée, au choix :-) J'ai été sérieuse, je n'ai fais que déjeuner cette fois-ci.
De l'extérieur, un joli bardage bois vient titiller le regard, avec des jolies huisseries en alu noires (!), premier test réussi à mon sens, l'espace s'insère plutôt bien dans l'existant tout en suivant l'axe suivi lors de la rénovation de la rue. A l'intérieur, déco industrielle & design, assez épurée dans l'ensemble, réhaussée par une touche "city"  avec un graffiti sur le mur du fond - wouah ! - et quelques tableaux colorés. 
 
Dans l'assiette, belle surprise avec une cuisine ouverte sur le monde ! Nous avons pris à la carte, le menu proposé nous plaisait moins mais il était, de mémoire, à un prix très abordable pour un midi. 

En entrée une assiette (normalement pour 2 personnes mais nous l'avons mangé à 3) avec : rouleaux de printemps, samoussas, bouchées à la vapeur : excellent ! 

Suivi d'un tataki de thon pour l'une, de nouilles sautées avec poulet et crevettes pour l'autre, et d'un tartare de bœuf crunchy (comprendre qu'il y avait de petits morceaux de patates croustillants dedans, pas mal !) avec frites maison pour moi.

Dessert moins appétissants que le reste à mon sens mais j'aime plus le salé que le sucré, suis-je réellement impartiale ? On a quand même gouté le cheesecake, pas mauvais mais pas le goût que je recherche pour un cheesecake.


Accueil très satisfaisant de la part du personnel, service efficace. Peu de clients toutefois, à tester un soir pour voir si ça tient la route.

Budget : à la carte un midi, il faut compter entre 30-35 €/pers avec le vin (une bouteille pour 3) . Moins cher pour le menu (mais aussi un poil moins original).

En définitive, une belle découverte, à essayer une nouvelle fois pour valider ce premier avis prometteur ! 

Le 26/01/2014 : j'ai testé un midi avec le menu entrée + plat (14.50 €) : soupe de cucurbitacées (j'ai un trou ce mémoire sur le dit cucurbitacée, oups!) avec éclats de noisettes et mousse de crème + tataki de saumon cette fois-ci avec purée de patates douces. Accueil très bien. Service rapide. Je valide !

My Resto
15 rue Jean-Jacques Rousseau
44000 NANTES


lundi 29 juillet 2013

Ma cuisine en folie ... Trouvaille et DIY !

Je me dois de partager ça avec vous !
"Boudin blanc aux pommes"  - "Pommes de terre sautées" - "Bouchée à la reine"
J'avais déjà remarqué ces cartes à l'humour décalé il y a plusieurs mois, en me baladant dans un magasin de cuisine. J'avais bien rigolé sur le coup et puis ça m'était un peu sorti de la tête...
Je suis retombée dessus la semaine dernière, je n'ai pas pu résister ! Pas d'utilité précise pour le moment, elles trônent sur mon frigo !

Ne pas prendre tout au premier degré, un peu d'autodérision dans certains cas, ça ne fait pas de mal !
Le truc en plus : la recette au dos de la carte. Bah oui, la bouchée à la reine, ça se mange aussi (il parait) !
Et si vous vous demandez où j'ai trouvé ces "magnifiques - superbes - cro cro mignons" petits magnets zanimos tout droit sortis "d'Out of Africa", et bien c'est du fait maison avec la fille du 15ter ! Et ouai, ils sont uniques ! Trop la classe nos aimants, non ?! Pour savoir comment on a galéré et réfléchi pendant des jours fait ça de nos petites mains, c'est ICI, sur le blog du 15ter pour un DIY du tonnerre !


Cartes postales Collection FOOD PHOTO - Patrick Rougereau
Achetées au magasin AliceDélice de Nantes 
DIY "SAFARI" chez le15ter